+33 5 81 63 40 45 contact@progetcom.fr

Informatique, IoT et Objets Connectés, 5G, un peu d’avenir Télécoms…

informatique-iot-objets-connectes-5g-avenir-telecoms

Actualités Actualités de ProgetCom France

Informatique, IoT et Objets Connectés, 5G, un peu d’avenir Télécoms…

Publié Par ProgetCom

Informatique, IoT et Objets Connectés, 5G, un peu d’avenir Télécoms…

Beaucoup ont dû se demander « Mais que vont-ils bien pouvoir inventer maintenant comme évolution technologique » ?

Ou pas… ou certains s’en fichent, mais ne vous faites pas d’illusion, vous êtes de toute façon concernés

Quelles sont les nouvelles tendances ?

La guerre ancienne à la vitesse d’horloge (MHz et GHz) des processeurs est bien loin derrière nous, de nouveaux enjeux se sont dessinés au fil des années et de l’évolution de la consommation.

C’est d’ailleurs cette dernière qui définit les nouvelles tendances, avec des infrastructures basées sur les outils services (as a service), les objets connectés, mais aussi toutes les conséquences comme la cybersécurité, la consommation aussi, dans la mouvance climatique.

Selon Idate Digiworld, l’un des instituts européens les plus renommés sur l’économie numérique, spécialisé sur les marchés télécoms, Internet, médias et territoires numériques, en 2025 il y aura 75 milliards d’objets connectés sur terre. En sachant que la plupart des statistiques évaluent la population mondiale en 2025 est estimée à 8,15 milliards de personnes, soit 9,2 objets connectés par personne.

Des voitures aux lampadaires intelligents, en passant par la domotique, les réfrigérateurs, télévisions, de quoi être entouré de connexion !

Qui sont les acteurs de cette évolution ?

Non, les principaux acteurs de cette (r)évolution ne sont pas seulement dans la Silicone Valley. Dans la Cassoulet Valley et la Tea Valley, en revanche, on trouve à Cambridge ARM Ltd, créée en 1990, présente dans la quasi totalité des processeurs de smartphones avec sa puce ARM, le toulousain Sigfox, créée en 2009 et présent dans près de 15 pays, véritable opérateur à part entière de l’Internet des Objets, à l’instar de Cykleo, dont les ingénieurs sont à l’origine du réseau et de l’Alliance LoRa, propulsé lors de la fusion avec Semtech. (Pour l’IoT, la France n’a rien à envier aux autres pays, sans chauvinisme mal placé, c’est un peu Sigfox et LoRa face au reste du monde…)

Les opérateurs télécoms sont aussi des acteurs incontournables, notamment par le développement de la 5G, réseau mondial voué à permettre l’explosion des objets connectés.

Vérizon, aux Etats-Unis, a déjà mis en service son réseau 5G, et les opérateurs français ne sont pas en reste, et de leurs côtés, Bouygues Telecom a obtenu un débit descendant de 2,3 Gb/s en 5G, tandis que SFR avait atteint un pic de débit de 1.6 Gb/s à Vélizy.

Bien évidemment, Orange, meilleur opérateur, n’est pas en reste et se prépare depuis 2018, prêt à déployer ses antennes !

Quelles sont les avancées prévues ?

Nous avons évoqué brièvement le comment. La 5G est un réseau mobile dopé au Gb/s, les réseaux alternatifs très basse consommation LPWAN (Low Power Wide area), les nouvelles technologies type architecture ARM pour les processeurs, tout ça pour quoi ?

Booster l’avancée des technologies dont on entend si souvent parler et qui savent aussi créer la polémique !

L’Intelligence artificielle

L’Intelligence artificielle englobe les programmes informatiques complexes capables de simuler une intelligence humaine (esprit de synthèse, répartie, …)

Membre du Think Tank NXU, nous participons aux réflexions qui concernent l’intelligence artificielle, les impacts économiques, sociologiques, et les engagement philosophiques et éthiques qu’elle suggère.

Le Cloud Computing

Le cloud computing consiste à utiliser des ressources (machine informatique, logiciel, service,…) qui sont centralisées à un endroit (souvent des Data Centers), et que l’on exploite à distance par l’intermédiaire d’une connexion internet (xDSL, fibre, 4G/5G, satellite,…)

Il existe 4 catégories de Cloud Computing : Iaas (Infrastructure en tant que Service qui permettent d’exploiter des machines virtualisées), PaaS (Plateforme en tant que Service, qui a notamment vu l’avènement des conteneurs comme Docker), DaaS (Bureau en tant que Service, qui offre un bureau virtuel), SaaS (Logiciel en tant que Service qui permet d’utiliser un logiciel en ligne, comme Facebook, Twitter, Zoho,…)

Comment imaginez-vous l’avenir ?

Tout connecté ? Des informations incontrôlables ? Un meilleur suivi ?

Difficile de prédire comment seront exploités tous les outils qui se dessinent dans l’avenir, une chose est sûre, on force leur inéluctabilité par l’interopérabilité des humains et de leurs besoins grandissants, mais aussi  de leur place au sein de la nature qui les entoure.

One thought on “Informatique, IoT et Objets Connectés, 5G, un peu d’avenir Télécoms…

Commentaires Inactifs.

NOS RÉFÉRENCES