big-brother-is-watching-you-back-to-the-future-part-2

Objets connectés, plutôt George Orwell ou Robert Zemeckis ?

1984, la vision de George Orwell / 1985, la prédiction de Robert Zemeckis

Bien que la dystopie d’Aldous Huxley, « Le Meilleur des Mondes » (« Brave New World ») serait plus adaptée du fait que les libertés et le doute ont disparu mais que les gens sont satisfaits de leur sort, et que d’autres œuvres mettent en avant cette angoisse de la confusion entre réception et transmission des données (« Fahrenheit 451« , « Les Temps Modernes« , « 2001 : l’Odyssée de l’espace » (dont le thème musical est tout de même Ainsi parlait Zarathoustra de Strauss…), « THX 1138« ,…), c’est sur la vision de George Orwell, dans son roman 1984, que nous allons nous baser.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Un objet connecté est un objet qui va communiquer via les réseaux de communications de données, internet, GSM, (petit rappel sur les réseaux ?), et permettre un échange, une récupération, un traitement de données entre l’objet et  un smartphone ou une tablette.

De nombreux secteurs bénéficient de ces avancées technologiques :

  • La santé : contrôler son rythme cardiaque, sa tension, sa masse graisseuse, son poids…toutes les mesures qui pourront être effectuées à domicile.
  • La logistique : gestion des stocks en temps réel via un container qui donnera directement l’information à la tablette, appareils ou colis qui communiqueront directement avec le SAV en cas de problème (existant déjà sur le photocopieurs), …
  • Les transports : votre est un véritable GPS intelligent, qui vous indique le chemin le moins embouteillé, et vous trouve une adresse en indiquant simplement le nom de l’établissement recherché. Il était donc logique d’imaginer un véhicule connecté, vous permettant de disposer d’un super GPS, mais aussi de vous connecter à Deezer, à Youtube, d’accéder à toutes les musiques. Plus loin encore en envoyant les données de consommation, d’usure, de panne,…
  • La domotique et la sécurité : c’est l’un des domaines où les objets connectés sont le plus présents. Maison connectée, contrôlable à distance, sécurité conectée, c’est un des plus anciens domaines connectés.
  • Les loisirs : appareil photo en Wi-Fi, montres connectées, lunettes connectées,  télévision connectée, même votre pot de fleur pourra être connecté pour vous donner l’état de santé de la terre et de votre plante.
  • Le sport : se motiver et partager ses données, connaitre le nombre de kilomètres, de pas exacts que vous avez courus, à quelle vitesse et quelle fréquence cardiaque. De plus, il est maintenant possible de partager vos performances avec votre plate-forme de coaching en ligne pour suivre la courbe de vos résultats et maintenir votre motivation et vos objectifs.

 

Les avantages de ces objets connectés

Souvenez-vous de ce film, Retour Vers le Futur II, Marty Mc Fly se rend dans le futur, il est en 1985 et part en 2015… ce sera dans très exactement 1 an, le 21 Octobre 2015 !!

Robert Zemeckis avait déjà imaginé les iPads, la Kinect, Skype, la télé mosaïque, les écrans plats il y a 30 ans, un véritable visionnaire !

date voyage retour vers le futur 2 II

C’est dans une maison connectée et pilotée par la voix qu’évoluent les personnages, le jeune Mc Fly possédant déjà des lunettes connectées, et Mc Fly se faisant licencier en visio-conférence, vive le futur…
Je ne viens pas forcément de citer le meilleur avantage. Voyons donc en quoi peuvent vraiment être utiles ces objets connectés.

Concernant la sécurité, les objets connectés font la part belle aux outils de protection. Surveillance à distance, contrôle de toute la maison sur place et à distance (extinction des lumières, fermeture des volets roulants, contrôle individuel des prises électriques, gestion des alarmes, etc…), et bien sûr cela s’étend aux professionnels.

Parmi les aspects récréatifs, permettant par exemple avec une montre, un podomètre / cardiomètre et votre smartphone, vous voilà capables, tout en écoutant de la musique, de devenir un sportif numériquement coaché, en suivant scrupuleusement les détails de vos efforts et de vos progrès.

Les lunettes connectées, vous permettant de profiter de la réalité augmentée, vous permet d’accéder à votre agenda en direct, de suivre un chemin grâce au GPS, de regarder un film de votre bibliothèque personnelle ou sur internet, et de profiter de la réalité augmentée.
La keua ?
La réalité augmentée ! Imaginez que vous allez visiter un monument et qu’en le regardant, des informations descriptives apparaissent dans vos lunettes, vous pouvez jouer le guide intarissable, frimer, découvrir, bref, répondre à toutes les questions sur ce que vous voyez instantanément.

Parmi les aspects pratiques, on peut noter le frigo connecté, qui fait automatiquement vos courses quand il manque vos produits. Utiles pour les personnes à mobilité réduite et les séniors qui ne peuvent plus trop se déplacer. Ces derniers apprécieront également les outils connectés comme les bracelets ou colliers d’appels, qui envoient aux médecins / infirmiers, les données médicales qui permettent un suivi en temps réel.

Côté  fonctionnel, on trouvera les fours et les micro-ondes connectés qui vous permettront de trouver la meilleure cuisson selon la recette désirée.

 

Mais où transitent ces données et qui les manipule ?

C’est là que le bât blesse, car si toutes les données sont transmises entre l’objet et votre smartphone / tablette, elle transite forcément par un réseau, tenu par un prestataire, que ce soit un opérateur, un distributeur, …

La notion marquante de ces dernières années est le traitement des données, avec une tendance du « Big Data » qui doit s’orienter vers le « Smart Data« , c’est à dire l’accumulation de données excessive et inadaptée vers une stratégie plus pertinente de traitement de données.

Alors ces fameuses données, votre santé, vos recettes de cuisine, votre poids, vos pas, vos visites,  vos préférences, vos codes secrets, savez-vous vraiment où ils transitent et à quoi ils servent vraiment ?

De nouvelles façons d’analyser les données permettent aux enseignes de disposer d’informations plus pointues pour affiner leur stratégie marketing. Les technologies de collecte comme les QR Codes, NFC Code et les algorithmes évolutifs, permettent d’établir des recommandations sur mesure suivant les profils des internautes, leurs recherches, les tendances du moment, les besoins,…

La vision de George Orwell, qui dessine un monde formaté, stéréotypé, où la pensée unique est de rigueur, est-elle finalement si loin de la réalité actuelle ?
À force de laisser vos données aux entreprises marketing, elles connaissent tout de vous, vos mouvements, vos habitudes, et peuvent ainsi totalement orienter votre pensée vers un produit, vous laissant l’illusion de liberté et de choix.

Les caméras destinées à surveiller vos rues pour votre sécurité deviennent également des outils d’observation,  vos profils de réseaux sociaux, vos recherches, il vous suffit de chercher un lave-linge pour voir toute votre navigation polluée par des publicités pour ce produit.

big-brother-eye-oeil

 

Le débat peut s’avérer faussé par le facteur humain.

Bien sûr ces objets connectés sont pratiques, mais vous n’en aviez pas besoin avant, alors vous pouvez continuer à vivre sans. Même si cela peut faciliter le quotidien, ce n’est aucunement un besoin vital.

Ceci dit quelle importance donnez-vous au secret de vos données ? Cela vous dérange-t-il vraiment que l’on utilise ds données que vous avez accepté finalement de donner ?

Finalement le facteur humain est censé maîtriser ce débat, soit vous refusez de donner vos informations personnelles et vous vous refusez aux objets connectés, soit vous acceptez de de les donner mais vous ne vous formalisez pas de ce qu’il en est fait.

 

Alors finalement, pour ou contre les objets connectés ?

C’est donc au final votre appréciation personnelle qui vous amènera à utiliser ou non les objets connectés, alors vous, pour ou contre les objets connectés ?

Et avez-vous une idée d’autres solutions connectées ?