+33 5 81 63 40 45 contact@progetcom.fr
Antenne 4G

Actualités Actualités Solutions Data et Internet Actualités Téléphonie Mobile

Comprendre la 4G avec ProggggetCom France

Publié Par ProgetCom

La 4G, vous en entendez beaucoup parler, et c’est normal !

Progggget Com et la 4G

Source : Wikipedia

En télécommunications, 4G est la 4e génération des standards pour la téléphonie mobile.

Elle est le successeur de la 2G et de la 3G. Elle permet le « très haut débit mobile », c’est-à-dire des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mb/s, voire supérieurs à 1 Gb/s (débit minimum défini par l’Union internationale des télécommunications).

Les débits sont en pratique de l’ordre de quelques dizaines de Mb/s selon le nombre d’utilisateurs, puisque la bande passante (quantité totale de débit disponible pour tous les utilisateurs) est partagée entre les terminaux actifs des utilisateurs présents dans une même cellule radio (une antenne radio est composée de cellules radios).

 

La 4G arrive à petits pas, moins rapidement que ne le prétend les publicités, mais elle arrive, et les opérateurs ne jurent plus que par elle !

D’abord, sachez faire la différence entre très haut débit et 4G, que les opérateurs, eux, ne font pas. En effet vous pouvez avoir accès au réseau appelé H+, qui n’est pas la 4G, et avoir un forfait que l’on vous a décrit comme « très haut débit »…
L’un des opérateurs phares de cette communication a du retirer une publicité comparative, tandis qu’un autre grand nom a du renommer 2 offres qui étaient groupés avec cette appellation.

La 4G passe par ce que l’on appelle les bandes de fréquences hertziennes (UHF – Ultra High Frequencies) qui vont de 300 MHz à 3 GHz, celles là mêmes utilisées pour la télévision, la TNT, …
Passons les détails de la 1G, dont l’appellation « Radiocom 2000 » en feront frémir certains (Souvenez-vous… « Radiocom 2000, ne quittez pas, nous recherchons votre correspondant… vous connaissez la suite…).
La 2G, norme généralisée utilisant en France les gammes 900 et 1800 MHz (850 et 1900 MHz aux États-Unis), permet la communication voix, SMS et MMS. Autrement dit, si vous n’avez ni 3G, ni 4G, ni WiFi, cela ne vous empêche pas de téléphoner et d’envoyer des SMS. La norme Edge permettait d’augmenter les capacités de la 2G à l’époque.
Puis la 3G a fait son apparition, utilisant les fréquences 1885-2025 MHz et 2110-2200 MHz, avec la 3G+, HSPDA voire H+, sur la fréquence 5GHz, utilisée pour la radiodiffusion par satellite.

Enfin, la 4G utilisera les fréquences 700, 800 et 2600 MHz.

Chaque fréquence a ses caractéristiques, il faut prendre en compte l’environnement (urbain ou rural), l’encombrement du réseau (avec d’autres utilisations), la puissance des antennes relais, leur capacité à pénétrer les bâtiments, …

Portée 4G

 

Sachez donc qu’aujourd’hui, proposer la 4G, c’est bien, mais disposer de l’infrastructure permettant de proposer une 4G efficiente, c’est mieux. Je vous laisse en tirer les conséquences historiques.
Car pour avoir de la 4G, il faut les antennes, et si certains opérateurs déploient leurs antennes pour offrir le meilleur réseau possible, d’autres réutilisent l’existant, saturant l’utilisation de ces bandes, et d’autres même vont jusqu’à louer à leurs concurrents leur infrastructure pour ne pas avoir à investir, et proposent de facto des tarifs hyper compétitifs.
Mais ces derniers vont avoir un vilain retour de bâton, car l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), gendarme des télécoms, veille au grain et ne permet cette configuration que pour laisser le temps à l’opérateur d’investir dans ses infrastructures, ce qui est un problème à l’heure actuelle vu le retard de ce dernier.
Au niveau des débits, la 4G annonce un débit théorique allant jusqu’à 150Mbits/secondes (pour l’infrastructure historique, la concurrence allant au maximum à 115 Mbits/seconde), quand l’ADSL propose 20 Mbits/seconde, et la fibre 100 à 200 Mbits/seconde
Attention, nous sommes sur du débit théorique !!

 

Alors, la 4G, ça permet quoi exactement ?

Débit 4G


Pour les particuliers
, la 4G va permettre de faire exploser le mode nomade. Vous pourrez regarder vos films, séries, écouter votre musique, n’importe où (tant que la couverture est là), grâce à ce super débit.

Pour les professionnels, ah là, c’est une véritable valeur ajoutée qui va se présenter, une évolution, plus qu’une révolution, dans l’utilisation des données mobiles.
D’abord en solution de connectivité de secours pour ceux qui travailleront en home office, ou pour des raccordements temporaires dans le BTP par exemple.
C’est aussi la possibilté de faire des entretiens vidéos, des réunions, de donner des accès à des services Cloud dans de meilleures conditions (présentations en streaming, vidéo conférences, …)

Pour tous, c’est une fluidification du transfert des données, et une véritable ouverture à la mobilité.

 

Quels sont les Prérequis pour accéder à la 4g ?

Ils sont aujourd’hui au nombre de 3 :

  • être dans une zone couverte par la 4g
  • avoir un abonnement 4g
  • avoir un mobile compatible 4g

Soyez donc à la fois prudents et patients, ne vous engagez pas 24 mois sans demander conseil, vous n’avez même pas forcément de la 4G aujourd’hui, la H+ étant déjà très performante.

ATTENTION : Cet article n’a pas vocation à comparer les tarifs, les mobiles disponibles, pour cela, n’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

 

Pour faite suite à cet articles, lisez également les articles suivants :

La guerre de la 4G est ouverte entre les opérateurs
L’Arcep se voit rétablir son pouvoir de sanction…

Commentaires Inactifs.

NOS RÉFÉRENCES