+33 5 81 63 40 45 contact@progetcom.fr

Numéricable VS Bouygues Télécom… Les paris sont ouverts pour le rachat de SFR !!

ProgetCom France – Télécommunicologue – Concessionnaire Télécoms Multi-Opérateurs Actualités, Actualités Téléphonie Mobile Numéricable VS Bouygues Télécom… Les paris sont ouverts pour le rachat de SFR !!
Numéricable VS Bouygues Télécom

Actualités Actualités Téléphonie Mobile

Numéricable VS Bouygues Télécom… Les paris sont ouverts pour le rachat de SFR !!

Publié Par ProgetCom

Qui de Numéricable ou de Bouygues Télécom va l’emporter

dans la course au rachat de SFR ?

 

Hier 20h, Vivendi, maison mère de l’opérateur SFR (Société Française du Radiotéléphone), recevait les copies des offres de Numéricable et de Bouygues Télécom pour le rachat de la branche télécom française.

 

Numéricable VS Bouygues Télécom

 

Un peu d’histoire :

Créée en 1987 par la Compagnie Générale des Eaux pour concurrecer Radiocom 2000 de France Télécom, la société s’appelait d’abord Cegetel (Compagnie Générale des Télécom)

Devenue, suite aux fusions et rachats, SFR Cegetel puis SFR, l’entreprise est aujourd’hui le 2ème opérateur du marché.

 

 

Mais alors pourquoi vendre ?

Cela fait plusieurs mois que le groupe Vivendi souhaite se concentrer sur ses activités musicales (Universal) et Télévisuelles (Canal +), et les marges des opérateurs ne sont plus du tout au beau fixe, c’est même la crise !

Pourtant, lors de la crise européenne du secteur des télécommunications de 2001 à 2003, il est le seul opérateur téléphonique à conserver des marges positives, ce qui lui a valu de faire l’objet de recherches en doctorats de gestion et de communication dans les universités françaises, allemandes et américaines !

 

 

Un vieux conflit humain Vincent Bolloré / Martin Bouygues ?

Martin Bouygues, à la tête du groupe Bouygues… et… oh, stupeur… mais qui donc est actionnaire de Vivendi ? Vincent Bolloré, tiens donc !!

Martin Bouygues est le témoin du second mariage de Nicolas Sarkozy ainsi que le parrain de son fils Louis.

Vincent Bolloré est un proche ami de Nicolas Sarkozy, jusqu’en 2012 où il déclare qu’il votera à gauche…

Ok super.

 

Mais surtout, c’est là que le bât blesse, en 1997 Vincent Bolloré tente de s’emparer du groupe Bouygues par une intrusion peu appréciée de Martin Bouygues.

Ce conflit rapporté 230 millions d’euros à Vincent Bolloré tandis que Martin Bouygues a dû faire appel à François Pinault pour l’aider !

Martin Bouygues fait donc une offre à Vincent Bolloré ?

 

 

Bon, soit, oublions ce détail et parlons concurrence :

  • Orange, SFR, Bouygues et Free

Impossible d’imaginer Orange racheter SFR, il n’y a d’ailleurs même pas eu de proposition.

Orange serait dans une telle situation de quasi monopole, que toute la bataille menée par Bruxelles et l’Arcep pour conserver une véritable concurrence tomberait littéralement à l’eau !

Cette situation ne laisserait aucune chance à Bouygues ou Free qui se retrouveraient écrasés sous le poids du mastodonte.

 

  • Free, SFR, Bouygues et Orange

D’abord, soyons clairs, Vincent Bolloré n’aime pas Xavier Niel. Et là tout ce que je vous ai dit plus haut sur la vieille rancœur Bouygues / Bolloré prend tout son sens, car force est de constater que comme ils ne s’aiment pas, ils ne fusionnent pas…

 

D’autre part, l’Arcep met en avant le fait que cette fusion provoquerait une trop grosse présence, totalement « duopolistique », sur la partie data / ADSL, où Bouygues est totalement absent et se verrait désavantagé, alors qu’il est en pleine conquête du marché !

 

  • Bouygues, SFR, Orange et Free

Si Bouygues rachète SFR, il devra faire une concession de poids, céder une partie de son réseau à Free. On sait aujourd’hui que Free est un mauvais élève infrastructurel, et que suite à la reprise de son pouvoir de sanction de l’ARCEP, le seul risque est que l’opérateur soit justement sanctionné voire obligé à arrêter son activité !!

Donc, si Bouygues rachète SFR, Free récupère de l’infrastructure réseau qui lui fait défaut.

Si Orange et SFR ont tenté de plomber Free en refusant tout accord, cette option permettra au trublion de rester encore dans la place…

Si Bouygues achète SFR, nous sommes également dans une situation particulièrement redoutée par les consommateurs, celle d’une augmentation des tarifs,…

Et oui, moins d’opérateur = moins de concurrence = plus de parts de marchés même à prix plus élevé…

C’est la situation privilégiée par Orange… étonnant non ?

 

  • Numéricable, SFR, Orange et Free

Et oui, Free a toujours son implication !

Numéricable, avec à sa tête le très discret Patrick Drahi, montre une véritable présence en terme de développement des infrastructures fibres.

Nous serions dans un schéma où il y aurait toujours 4 vrais opérateurs du fait de la véritable complémentarité de SFR et de Numéricable.

Le seul problème est que nous revoilà avec notre trublion Free, très en retard sur le développement de son infrastructure, Orange face à un opérateur dont le poids infrastructurel peut être un véritable danger, et Bouygues qui serait freiné dans sa course !!

 

 

Qui va racheter ?

Voici la grande question depuis ces dernières 24h.

ProgetCom se positionne toujours du côté de ses clients, c’est donc tout naturellement que nous espérons que ce sera Numéricable.

Nous admettons d’ailleurs difficilement qu’un opérateur qui a supprimé des milliers de postes l’an dernier dans sa branche Télécom, revienne aujourd’hui avec une offre de plusieurs milliards pour racheter le principal concurrent d’Orange.

Oui, nous parlons bien de Bouygues.

 

 Nous attendons impatiemment la suite de la bataille !!

One thought on “Numéricable VS Bouygues Télécom… Les paris sont ouverts pour le rachat de SFR !!

Commentaires Inactifs.

NOS RÉFÉRENCES